« La "Place" pour laver notre linge sale ! »

(MEDIA)

Consultez notre sélection des meilleurs publications propulsées par La Sale Politique (L.S.P.).

(Récent)

Parcourez les plus récentes publications de La Sale Politique (L.S.P.)

Politique

(LA RELIGION N’EST PAS LA TRISOMIE)

Résumé : Les accommodements religieux sont-ils des mesures légales justes ? C’est la question à laquelle tente de répondre Jo Drolet (L’Anticønførmiste) ici. Il nous décrit la position des acteurs de cet enjeu, explique l’application du droit, éclaircis la notion de discrimination positive et essaie de classifier la religion entre une condition ou un choix.

Accès au contenu intégral
Société

(COMMENT DÉMASQUER UN COMPLOTISTE)

Résumé : Dans cette première chronique publiée sur La Sale Politique (L.S.P.), Jo Drolet (L’Anticønførmiste) souligne le fait que “faire ses recherches” n’est pas suffisant, car il faut aussi valider ses sources. Ainsi, il faut se méfier des colporteurs d’informations biaisées. Les complotistes font partie de ce groupe et l’auteur présente ici 3 caractéristiques pour mieux les identifier.

Accès au contenu intégral
Éditoriaux

(POURQUOI UN NOUVEAU MÉDIA ?)

Résumé : Dans ce troisième éditorial de La Sale Politique (L.S.P.), le média web alternatif vous explique la pertinence de son arrivée. Il y souligne l’importance de différencier les médias de divertissement et d’informations. La Sale Politique (L.S.P.) énumère, ensuite, les problèmes majeurs rencontrés chez les médias traditionnels : le format, le conflit d’intérêts entre la structure de revenus et la mission journalistique, la monopolisation de l’espace public par une minorité de voix et la grande homogénéité des sujets abordés.

Accès au contenu intégral
Éditoriaux

(COMPRENDRE L’IMPLICATION CITOYENNE)

Dans ce second éditorial de La Sale Politique (L.S.P.), on réfléchit aux moyens possibles pour faciliter nos vies en société. La solution optimale préconisée est l’implication citoyenne. Cette notion est, ensuite, définie pour bien l’assimiler.

Accès au contenu intégral

(Archives Plus)

Comme le projet en est à ses premiers pas et qu’il ne détient pas un seuil critique de publications, La Sale Politique (L.S.P.) a tenu à meubler sa plateforme en vous donnant accès aux archives du blogue L’Anticønførmiste. Retrouvez les meilleures chroniques rédigées par Jo Drolet (L’Anticønførmiste) et Pat Lefrançois (Frikal) dans cette section.

Archives

ARCHIVES – PRO PATRIA MORI

Le grand gagnant de la promotion des forces de l’ordre est l’unité nationale. Quoi de mieux que de mettre à l’avant-scène de vaillants guerriers qui se sacrifient pour la nation pour donner envie à tout le monde d’aimer cette nation qui suscite tant d’amour chez les gens en uniforme? Ce qui me dépasse c’est le manque de logique aberrant de ce type de patriotisme.

Accès au contenu intégral
Archives

ARCHIVES – LA VÉGÉ-INTIMIDATION II

Le seul critère acceptable pour donner des droits et des libertés à un être ne doit pas être la sentience, mais bien la capacité à assumer la contrepartie du contrat (les devoirs). Toute personne (dans un cadre juste) doit conserver ses droits et libertés tant qu’elle est en mesure de respecter celle des autres. C’est pourquoi on emprisonne, réprime, exécute.

Accès au contenu intégral
Archives

ARCHIVES – JE SUIS POSSIBLEMENT HOMOSEXUEL

Moi je suis attiré par l’humain. J’aime ses os, son cerveau et son cœur. Je ne suis pas plus impressionné par des seins que par des testicules. Moi, l’amour, je n’y crois plus. Cependant, je trouve ça beau à voir. Je connais beaucoup de couples qui, malgré un amour dépourvu de passion, demeurent ensemble pour bien paraître. Ça, je ne trouve pas ça beau. J’en connais qui, par contre, pourraient braver vents et marées l’un pour l’autre. Ça, ça me stimule. Ça m’éblouit. Et vous savez quoi ? Je me fout que ce soit une femme avec un homme, une femme avec une femme ou bien un homme avec un homme. C’est beau câlisse, c’est juste beau. Leur complicité m’inspire.

Accès au contenu intégral
Archives

ARCHIVES – RENTABILISER LA PAUVRETÉ

Les pauvres sont des ressources mal utilisées que nous avons poussées sous le tapis, rendu coupable de paresse, de défectuosité, d’incapacité. La logique est simple : si le Marché les rejette, ce sont inévitablement des parias. Mais si nous étions capables de voir plus loin que ce qui nous est proposé, on pourrait y trouver une main-d’œuvre pour des projets sociaux.

Accès au contenu intégral