« La "Place" pour laver notre linge sale ! »

(Média)

Consultez notre sélection des meilleurs publications propulsées par La Sale Politique (L.S.P.).

(Récent)

Parcourez les plus récentes publications de La Sale Politique (L.S.P.)

Éditoriaux

(POURQUOI UN NOUVEAU MÉDIA ?)

Résumé : Dans ce troisième éditorial de La Sale Politique (L.S.P.), le média web alternatif vous explique la pertinence de son arrivée. Il y souligne l’importance de différencier les médias de divertissement et d’informations. La Sale Politique (L.S.P.) énumère, ensuite, les problèmes majeurs rencontrés chez les médias traditionnels : le format, le conflit d’intérêts entre la structure de revenus et la mission journalistique, la monopolisation de l’espace public par une minorité de voix et la grande homogénéité des sujets abordés.

Accès au contenu intégral
Éditoriaux

(COMPRENDRE L’IMPLICATION CITOYENNE)

Dans ce second éditorial de La Sale Politique (L.S.P.), on réfléchit aux moyens possibles pour faciliter nos vies en société. La solution optimale préconisée est l’implication citoyenne. Cette notion est, ensuite, définie pour bien l’assimiler.

Accès au contenu intégral
Éditoriaux

(LA POLITIQUE SALE !)

Dans ce premier éditorial, La Sale Politique (L.S.P.) souligne le cynisme de la population face à la politique. Elle se questionne sur la possibilité de rejeter cette dernière et conclue que son élimination n’est pas une sage décision. La Sale Politique (L.S.P.) décide alors de promouvoir l’implication citoyenne afin de favoriser une meilleure qualité de vie commune et individuelle pour tous. 

Accès au contenu intégral
Archives

ARCHIVES – LA SOLUTION AUX PROBLÈMES POLITIQUES C’EST LE RESPECT

Ce que ces deux clans semblent volontairement oublier, c’est la complexité du comportement humain, son aspect paradoxal. D’un côté, il est évidemment injuste que des gens soient rémunérés à égalité pour des efforts qui ne nécessitent pas la même connaissance, la même énergie, le même temps, que lorsqu’on ne travaille pas, on soit rémunéré. Il est impensable qu’une trop grande égalité motive la productivité de tout un chacun et c’est pourquoi la dynamique de compétition devient bénéfique.

Accès au contenu intégral

(Archives Plus)

Comme le projet en est à ses premiers pas et qu’il ne détient pas un seuil critique de publications, La Sale Politique (L.S.P.) a tenu à meubler sa plateforme en vous donnant accès aux archives du blogue L’Anticønførmiste. Retrouvez les meilleures chroniques rédigées par Jo Drolet (L’Anticønførmiste) et Pat Lefrançois (Frikal) dans cette section.

Archives

ARCHIVES – PRO PATRIA MORI

Le grand gagnant de la promotion des forces de l’ordre est l’unité nationale. Quoi de mieux que de mettre à l’avant-scène de vaillants guerriers qui se sacrifient pour la nation pour donner envie à tout le monde d’aimer cette nation qui suscite tant d’amour chez les gens en uniforme? Ce qui me dépasse c’est le manque de logique aberrant de ce type de patriotisme.

Accès au contenu intégral
Archives

ARCHIVES – TÉMOIGNAGE D’UN CHEVAL À CALÈCHE

Moi je l’aimais bien ma nature natale. Je me sens comme un esclave ici. Enfin, je n’avais pas conscience que j’étais un esclave lorsque maman m’a mis au monde à la campagne. J’avais d’autres amis bébés chevaux. On avait du plaisir. Maman m’a déjà dit qu’il y avait des chevaux qui vivaient dans des espèces de déserts. Encore aujourd’hui, j’ai de la difficulté à la croire. Je ne crois pas que ce soit possible de vivre sans barreau de clôtures, sans œillère et sans grosse corde qui relie ma tête aux mains d’un Homme.

Accès au contenu intégral
Archives

ARCHIVES – RENTABILISER LA PAUVRETÉ

Les pauvres sont des ressources mal utilisées que nous avons poussées sous le tapis, rendu coupable de paresse, de défectuosité, d’incapacité. La logique est simple : si le Marché les rejette, ce sont inévitablement des parias. Mais si nous étions capables de voir plus loin que ce qui nous est proposé, on pourrait y trouver une main-d’œuvre pour des projets sociaux.

Accès au contenu intégral
Archives

ARCHIVES – LA VÉGÉ-INTIMIDATION II

Le seul critère acceptable pour donner des droits et des libertés à un être ne doit pas être la sentience, mais bien la capacité à assumer la contrepartie du contrat (les devoirs). Toute personne (dans un cadre juste) doit conserver ses droits et libertés tant qu’elle est en mesure de respecter celle des autres. C’est pourquoi on emprisonne, réprime, exécute.

Accès au contenu intégral